Jour 30/30 – L’apprentissage, la clé du diététicien intelligent ?

Temps de lecture de l’article : 1 minutes + vidéo

C’est avec un peu d’émotion que j’écris ces lignes aujourd’hui. En effet, c’est la fin de ce défi sur l’apprentissage.

Nous avons parlé d’apprentissage certes, mais aussi de concentration et de productivité. Nous pouvons dire sans se vanter que nous sommes fin près à pouvoir s’attaquer au programme de révision du BTS.

Il faut avouer qu’il faut être bien équipé pour cela !

Afin de finir ce défi en beauté, je vous ai trouvé une vidéo de David Lefrancois sur les stratégies d’apprentissage.

David Lefrançois est formateur de coach, auteur, hypnothérapeute, expert en neurosciences et conférencier. A ce titre, il peut nous donner quelques conseils pour mieux mémoriser et apprendre nos connaissances du BTS.

L’avantage de cette vidéo c’est qu’elle reprend ce que nous avons vu ensemble en seulement 41 minutes.

Vous y retrouverez :

Sans plus attendre, la vidéo 😃

(Si vous ne disposez pas de 40 minutes, je vous recommande d’accélérer la vidéo. Notre cerveau est tout à fait capable de comprendre chaque notion avec une vitesse 1,5 à 2 fois supérieur à la norme)

Nous allons nous quitter sur ces quelques mots.

Merci pour vos lectures et vos retours, j’espère avoir réussi à vous apporter de la valeur.

Je suis disponible dans les commentaires en dessous de l’article mais aussi sur les réseaux sociaux pour répondre à chacune de vos questions !

On se retrouve très prochainement pour préparer les examens ensemble.

Belle journée à chacun d’entre vous,

Corentin

Jour 29/30 – Study with me

Temps de lecture de l’article : 1 minute

Bonjour à toutes et à tous,

Je vais partager avec vous aujourd’hui une astuce toute simple pour gagner en concentration.

Si vous êtes comme moi, travailler chez vous peut se transformer en vrai défi contre soi -même. Rester concentré au milieu des nombreuses distractions présentent n’est pas toujours facile.

Une solution consiste à aller à la bibliothèque pour profiter de la synergie du lieu. Cependant, les bibliothèques ne sont pas toujours ouvertes. Alors comment reproduire cette ambiance de travail chez vous ?

Vous pouvez inviter des amis pour travailler avec vous, mais ceux ci peuvent ne pas être disponible.

Lorsque c’est le cas, j’utilise ma télévision pour recréer cette ambiance de travail.

Voici une vidéo de la chaine “TheStrive Studies“.

Il s’agit tout simplement d’une jeune femme qui se film en étudiant.

En utilisant la méthode de productivité pomodoro (en prime !).

Comme ça lorsque je relève la tête, je la vois en train de bosser et cela me motive à me remettre dedans.

Si la concentration n’est pas votre fort, je vous recommande d’essayer cette méthode !

A demain pour le dernier article du défi, je vous souhaite à tous une bonne journée.

Corentin


Jour 28/30 – Comment apprendre n’importe quoi

Temps de lecture de l’article : 2 minutes et la vidéo

Bonjour à toutes et à tous,

On se retrouve aujourd’hui avec une conférence Ted fabuleuse de Josh Kaufman.

Josh Kaufman est un écrivain américain connu et reconnu pour son livre “Le Personal MBA”. Ce livre défie les grandes écoles en offrant à ses lecteurs une liste de 99 livres sur les différents thèmes de l’entrepreneuriat.

Vous vous demandez surement quel est le lien avec notre BTS.

Le voici, lors de sa conférence (accessible juste en dessous), Josh nous parle de la règle de 10 000 heures.

Vous en avez peut être déjà entendu parler. Cette règle est la suivante “pour apprendre quelque chose de nouveau, l’humain à besoin de 10 000 heures de pratique”.

Josh Kaufman, va nous démontrer que cette règle est fausse, et qu’il faut en réalité 20 heures pour devenir bon dans un domaine.
N’aimeriez vous pas apprendre à cuisiner pour le BTS ?

Regardons sa conférence, en ayant à l’esprit le fait de devenir un diététicien intelligent, au sens critique développé.

La conférence de19 minutes de Josh Kaufman

Cette conférence n’est elle pas épatante ? 😉

Petit récapitulatif de la méthode de Josh Kaufman :

  1. Décomposer la compétence en plusieurs parties
  2. Choisir des supports d’informations (livres, documentaires, cours, fiches, …)
  3. Apprenez juste assez pour pouvoir vous entraîner, faire des erreurs et vous corriger, encore et encore. (On voit bien ici que la clé de l’apprentissage est dans la pratique et non dans la théorie, ou en tout cas pas exclusivement dans la théorie. D’où l’importance des exercices et des sujets d’anales).
  4. Éliminer les obstacles à l’entrainement : distractions, télévision, téléphone portable.
  5. S’entraîner pendant 20 heures au minimum.

Et vous que voulez vous apprendre ?

A demain,

Corentin

Jour 27/30 – La technique de concentration ultime

Temps de lecture de l’article : 5 minutes

Bonjour à toutes et à tous,

On se retrouve aujourd’hui pour parler concentration et plus particulièrement d’une méthode très efficace pour se focus avant un devoir ou un examen.

Cette astuce n’est pas la mienne, mais celle de Fabien Olicard. Ce mentaliste dont j’ai déjà parlé plusieurs fois dans le défi.

Fabien est un spécialiste de la mémoire et il serait idiot de ne pas bénéficier de ses petits tips. Sachant que l’on nous apprend rarement à nous concentrer à l’école… Et cela est bien dommage !

Enfin, ceci n’est pas la question, entrons immédiatement dans le vif du sujet.

The méthode de concentration.

Je vous laisse avec Fabien, pour qu’il vous explique sa méthode et on se retrouve juste après pour un petit débriefing.

Se concentrer en 2 minutes par Fabien Olicard

Intéressant n’est-ce pas !

Cette méthode se résume donc en 4 points :

  1. Prendre de 2-3 grandes inspirations pour détendre, garder l’air pendant deux ou trois secondes, puis vider ses poumons lentement et doucement, prendre quelques secondes de repos.
  2. Regarder des rails d’un train jusqu’à l’horizon, pour développer son attention
  3. Visualiser mentalement le signe de l’infini 3,4 fois.
  4. Visualiser le mot MENTAL sur un tableau, puis MENTA, puis MENT, puis MEN, etc jusqu’à ce qu’il n’y a plus de lettres.

Ça y ait, vous êtes concentré !

Cette technique est simple, elle ne demande aucun pré-requis et vous permettra d’augmenter significativement votre concentration au travail.

Vous avez un doute ? Tester la ! Il n’y a que comme cela que vous saurez si cela marche ou non 😉

Dîtes moi dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux votre retour d’expérience, vos résultats m’intéresse !

On se retrouve demain pour une nouvelle astuce pour apprendre à apprendre.

Belle journée à toutes et à tous,

Corentin

Jour 26/30 – La musique et le travail

Temps de lecture de l’article : 5 minutes

Bonjour à toutes et à tous,

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour parler musique. Plus particulièrement du lien entre la musique et la productivité.

La problématique est la suivante : est ce qu’il existe un lien entre la musique et la productivité ? Si oui, est-ce que la musique rend plus productif ? Si c’est le cas, quel genre de musique rend plus productif ?

Nous allons répondre à ces questions dans cet article ! Let’s go 🙂

Un lien entre musique et productivité ?

Nous avons tous déjà essayé de travailler avec un fond musical. Chacun a mené ses petites expériences et en a tiré ses propres conclusions.

Généralement, nous pouvons nous classer en deux groupes : ceux qui ne peuvent se passer de musique pour travailler et ceux qui ont besoin de silence pour travailler.

Philippe Geluck (le dessinateur du Chat) a dit ces mots au micro de Vincent Josse de la Matinale culturelle de France Musique :

C’est un problème, quand on écrit ou quand on dessine et qu’on doit inventer des gags, d’écouter de la radio ou de la chanson française. Je ne peux pas, parce que ça s’entrecroise dans la tête et on ne peut pas se concentrer comme il faut. En revanche, la musique classique sans paroles est inspirante, elle est une amie quand on doit créer les images “.

Source ; Crédit : Philipe Geluck

Nous avons dans ces propos quelques éléments de réponse :

Nous pouvons déduire que certains genres musicaux interfèrent avec le raisonnement cognitif et les processus de création, mais que certaines musiques (comme la musique classique) ont un effet inverse.

Mais qu’en dit la science ?

Dans cette étude, mené par les scientifiques J.G. Fox & E.D. Embrey nous apprenons que nous sommes plus efficaces lorsque nous travaillons avec un fond musical.

La musique agit sur l’organisme, elle améliore notre humeur et nous rend souvent plus heureux. Nous pouvons donc en déduire que la musique nous rendrait plus épanoui au travail ?

En réalité pas exactement. Les scientifiques ont découverts que les genres musicaux ont des impacts différents sur le corps humain (comme nous venons de le voir avec le dessinateur du Chat).

Par exemple, pour se motiver à sortir du lit, il est possible d’écouter des musiques entraînantes, motivantes (personnellement, j’utilise la Psytrance avec un rythme de 150 battements par minute). L’idée est d’utiliser la musique pour se motiver, les sportifs connaissent très bien ces effets.

Mais est-ce que ces types de musique correspondent au travail scolaire ? Nous allons voir maintenant les différents genres musicaux adaptés à la concentration et à la productivité.

Quels styles de musique pour réussir ses études ?

Lorsque nous avons besoin d’attention, il est intéressant de revoir légèrement notre playlist. En effet, il a été découvert que les genres musicaux au rythme lent, simple et constant facilitent le développement des facultés cognitives. Si utile pour comprendre et mémoriser nos cours !

Petite liste des genres musicaux adaptés au travail et à la concentration :

  • La musique classique. Philippe Geluck nous en a parlé plus haut dans l’article : la musique classique participe au processus créatif. De plus, les études ont montré que cette dernière consolide notre raisonnement spatio-temporel.
  • Le Jazz dépourvu de parole. Permet de rester concentré avec un rythme un peu plus soutenu que la musique classique.
  • Les bandes originales de jeux vidéo ou de manga. Elles sont très efficaces pour les manques d’inspirations. Ces musiques sont conçues pour être entraînante sans pour autant détourner la concentration. Je vous recommande celle de One Piece trouvable aisément sur Youtube.
  • La techno douce. La techno douce permet de réaliser des taches dépourvues de réflexion et rébarbative.

En conclusion

Ecouter de la musique simple, douce et dépourvue de parole lors de vos séances de travail. Afin de garder votre attention fixée sur vos cours.

Ecouter de la musique entraînante, excitante, contenant des paroles pour aller à l’école ou au travail, ou encore pendant votre sport.

BONUS : Mes playlists de travail

Je suis un grand fan de musique classique pendant mes heures de travail.

En écrivant ces lignes j’écoute le compositeur Russe Tchaikovsky.

Je vous recommande aussi :

Ceci est une esquisse de ma bibliothèque musicale, si vous désirez d’avantage de ressources audio pour travailler, faîtes moi signe dans les commentaires de l’article ou sur les réseaux sociaux. Je me ferais un plaisir de vous partager mes pépites musicales 😉.

Belle journée à toutes et à tous, à demain !

Corentin

Jour 25/30 – 11 secrets pour mémoriser plus rapidement que les autres

Temps de lecture de l’article : 4 minutes + vidéo

Bonjour à toutes et à tous,

On se retrouve aujourd’hui pour 11 petites astuces de mémorisation. Vous l’avez lu dans le titre, je ne vous apprends rien 😉.

Ces 11 “secrets” nous proviennent d’une vidéo de la chaîne Youtube SYMPA, je ne sais pas si cela vous parle.

C’est une chaîne qui a pour but de regrouper le meilleur et le positif d’internet sous forme de petites vidéos pédagogiques et ludiques.

Voyons maintenant comment apprendre grâce à la répétition espacées, puis nous passeront aux 11 astuces pour mémoriser plus rapidement que les autres.

Répétitions espacées / Répétions forcées

Le cerveau croit que si une information est répétée c’est qu’elle est importante donc il ne l’efface pas.

Si vous suivez les publications, vous savez qu’un bon apprentissage possède deux clés : la compréhension et la répétition.

Voici le schéma type d’un apprentissage par répétitions espacées :

  • 1 ère répétition : juste après la découverte du cours
  • 2 ème répétition : 20 à 30 minutes après
  • 3 ème répétition : 1 jour après
  • 4 ème répétition : 2 à 3 semaines après
  • 5 ème répétition : 2 à 3 mois après

Appliquer ce schéma à n’importe quel cours et vous êtes certain de le connaitre sur le bout des doigts 😃.

Passons immédiatement aux 11 astuces !

11 secrets pour mémoriser les choses plus rapidement que les autres

1) Comprendre ce que l’on apprend

Lire le document, comprendre les grandes lignes et reformuler aussi simplement que possible.

Si vous avez du mal à comprendre vos cours, je vous invite à lire cet article dans lequel je vous apporte les questions à se poser pour bien comprendre un cours.

2) Apprendre l’essentiel

On retrouve ici, les principes de la loi de Pareto. Apprendre les 20% de connaissances qui vous apporteront 80 % des résultats.

3) Apprentissage logique

Notre cerveau mémorise mieux au début et à la fin d’une séance de travail. Trions donc les nouvelles informations pour les aborder lors de ces moments privilégiés.

4) La théorie de l’interférence

Il est essentiel de faire des pauses, couper totalement afin de permettre à notre cerveau de digérer et d’assimiler les informations.

Comme notre système digestif avec les aliments. Il est déconseillé de manger en continue tout au long de la journée, vous le savez. On mange puis on digère, on mange puis on digère, etc … C’est identique avec notre cerveau et les connaissances.

Je vous recommande la méthode Pomodoro, basé sur le séquençage des séances de travail. Les détails de cette méthode se trouvent ici.

5) Apprendre une information et son contraire

Le but est une nouvelle fois de créer plus facilement des connexions. On mémorisera mieux une information et son contraire que l’information seule.

Par exemple pour l’anglais : apprendre le mot “jour” et le mot “nuit”, sera plus simple que le mot “jour” seul. Cet exemple est simple, mais je veux être sur que tout le monde comprend (afin de mieux mémoriser 😉).

6) Construire son palais mental

Une nouvelle fois, l’astuce du palais mental revient dans les techniques d’apprentissage ! Si vous ne connaissez pas cette technique en voici les détails.

7) Utiliser des mots connectés entre eux

L’idée est, comme pour les contraires, de lier un élément à un autre.

Pour cela, utiliser les champs lexicaux par exemple (plus de détails dans la vidéo à la fin de l’article).

8) Père castor, raconte nous une histoire

Invente des histoires afin de connecter les informations entre elles grâce à un fil conducteur.

Cette astuce demande plus de temps sur le court terme, mais elle vous en fera gagner sur le long terme.

9) L’enregistreur vocal

Pour enregistrer ses cours et les écouter en dehors de son bureau.

On retrouve ici le process du podcast.

10) La visualisation

Utiliser son langage corporel, faire des gestes pour stimuler la mémoire visuelle.

Il est facile d’appliquer cette méthode si vous travaillez avec un tableau blanc et vos amis !

11) Choisir les bons outils

Internet a bien évolué et il est aujourd’hui facile de se connecter aux meilleurs cerveaux de la planète. Inspirez-vous des meilleurs professionnels de la nutrition.

Le site LaNutrition.fr est excellent pour cela, car il rassemble les informations les plus récentes.

Voici la vidéo des astuces, je vous laisse la regarder pour fournir à votre cerveau la première répétition dont il a besoin pour mémoriser 😉.

11 secrets pour mémoriser plus vite que les autres – SYMPA

J’espère que cet article vous a aidé, si cela est le cas je vous invite à le partager avec votre entourage. Rappelez -vous : on avance ensemble.

Je vous dis à demain pour la suite de cette série !

Bonne journée à tous,

Corentin

Jour 24/30 – Avoir une mémoire d’éléphant

Bonjour toutes et à tous,

On se retrouve aujourd’hui pour faire un point sur la mémoire. En effet, notre défi se termine bientôt et je souhaite que vous soyez des pros de l’apprentissage pour les examens.

Qui ne connait pas “C’est Pas Sorcier” ? Un classique de la pédagogie.

Fred, Jamy et la Petite voix ont bersé mon enfance et c’est un plaisir de vous partager leurs savoirs aujourd’hui 🙂

Pour retenir un maximum d’information de ces vidéos, je vous recommande de lire ces articles avant de visionner les vidéos

C’est chose faite ? Parfait ! Poursuivons avec les vidéos d’aujourd’hui.

La première vidéo est un “C’est Pas Sorcier” dans lequel nous retrouvons les principales astuces que nous avons vu ensemble, mais avec un autre point de vue.

Le but est vraiment de faire passer les données que je vous transmet, de la mémoire à court terme vers la mémoire à long terme.

Bon visionnage (et bon appétit si vous regardez cette vidéo en mangeant 😉 )

Intéressant n’est ce pas !

J’ai moi aussi un test pour vous, combien de connaissances êtes vous capable de restitué après cette vidéo ? 100 % des connaissances ? 80 % ? 50% ?

Restituer sur papier les connaissances que l’on vient de découvrir est un excellent moyen de les faire entrer dans notre mémoire sur le long terme.

A vos crayons ! Je vous attend 😉

Poursuivons avec un autre “C’est Pas Sorcier”, plus ancien mais tout aussi intéressant.

Bon visionnage !

Je vous laisse réaliser le même exercice de retranscription.

A noter que si vous lisez cet article dans les transport en communs vous pouvez vous servir de l’espace “note” de votre téléphone pour restituer vos connaissances.

En BONUS : voici le premier épisode de l’émission, sur le cerveau. Cet épisode saura ravire les plus curieux d’entre vous 😉

N’hésiter pas à partager les vidéos de C’est Pas Sorcier avec vos amis, ils seront ravis d’avoir des nouvelles de Fred & Jamy 😉

On se retrouve demain pour de nouvelles astuces sur l’apprentissage !

A demain,

Corentin

Jour 23/30 – Le palais mental

Temps de lecture de l’article : 5 minutes

Avant toute chose j’aimerais vous présenter mes excuses pour le retard de cet article. Je suis en plein rush en ce moment sur pas mal de projets et le rythme est difficile à tenir.

Continuons de bosser ensemble pour ce BTS !

Qu’est ce que le palais mental ?

Le cerveau fonctionne par association, ce n’est pas la première fois que l’on en parle dans cette série de publication.

Aujourd’hui nous allons voir ensemble, comment associer des connaissances ou des informations inconnues à un lieu que l’on connait parfaitement pour les mémoriser.

Je vous propose de regarder cette petite vidéo pour bien comprendre la théorie.

Si vous n’avez pas réussi à retrouver les pays dans l’ordre ce n’est pas grave, il n’est pas évident tout mémoriser la première fois.

L’important c’est que vous ayez compris le principe : ranger des nouvelles informations dans un ordre précis au sein d’un lieu que vous connaissez parfaitement.

Attention : il ne suffit pas de placer les mots que l’on souhaite retenir, il faut les symboliser (le zèbre pour l’Afrique, la statue de la liberté pour le nord de l’Amérique, etc …).

Pour symboliser facilement quelque chose, prenez simplement ce que vous évoque l’information.

Par exemple j’imagine les protéines en un professionnel (la syllabe « pro » sert de lien), et ainsi lorsque je dois mémoriser une baisse de protéine, je visualise un professionnel en costume (le parfait stéréotype du jeune cadre) mais de petite taille. Inversement, lors d’une augmentation de protéines pour une dénutrition par exemple.

Cela me fait sourire et je suis certain de m’en souvenir.

Ce sont des exemples simples, mais je veux vraiment que vous saisissiez la technique, car elle est redoutable pour réussir ses études.

Mémoriser un cours grâce au palais mental en 6 étapes :

1 ) Choisir un lieu que vous connaissez parfaitement. Votre chambre d’enfant, votre appartement, peut importe du moment que vous êtes capable de situer chaque objet et meuble présent en fermant les yeux.

2) Choisissez « un sens de marche ». Je m’explique, mon palais mental est mon appartement. Mon « sens de la marche » est le suivant : je rentre par la porte d’entrée, je vais dans le couloir, puis la cuisine, le frigo, la terrasse, ainsi de suite pour chaque pièce de la coloc jusqu’au point de départ. La porte d’entrée.

3) Prenez le plan détaillé de votre cours, avec les principaux éléments de votre fiche et symbolisez-les avec l’astuce du début d’article. Les 20 % de votre cours qui vous apporteront 80 % des résultats.

4) Déposez simplement ces symboles dans votre palais mental en suivant le sens que vous avez définit. Créer des images marrantes et loufoques pour optimiser votre mémorisation 😉 .

5) Répétez plusieurs fois le sens, les images et les symboles (la répétition est la base de l’apprentissage, je ne vous apprends rien là-dessus).

6) Votre cours est appris. Félicitations 😊

Si vous avez des questions sur l’astuce du palais mental, n’hésitez pas à me les poser grâce à l’espace commentaire ci-dessous, ou sur les réseaux sociaux. Je ne suis pas un expert sur le sujet mais je serais ravi de vous fournir la réponse des experts ! 😊

Belle journée à toutes et à tous ,

Corentin

Jour 22/30 – Comment améliorer sa mémoire ?

Temps de lecture de l’article : 3 minutes

Bonjour à toutes et à tous,

On se retrouve aujourd’hui pour le 22ème article de ce défi, et je dois bien reconnaître que l’on a fait du bon travail ensemble. En effet, en 22 jours nous avons vu et résumé l’essentiel des astuces pour l’apprentissage.

Pour finir ce défi, nous allons nous connecter avec les professionnels de l’apprentissage. Je vous ais prévu une compilation de vidéos qui vous permettrons d’assimiler les connaissances vu ces derniers jours de manière simple et amusante 😃.

La base de connaissance sera la même mais avec des points de vues différents.

Rappelez-vous qu’il est essentiel pour bien comprendre un nouveau domaine, de le voir sous tous ses angles.

Je vais donc compiler ces 8 prochains jours, le regard de différents experts de l’apprentissage pour que vous ayez, en 1 mois, fait le tour de toutes les connaissances actuelles sur le sujet.

Nous avons déjà, regardé par l’œil de différents experts dans ces publications :

Et elles vous ont plu, nous allons donc continuer de se connecter aux meilleurs cerveaux de la planète 😉.

Aujourd’hui j’aimerais, donc, partager avec vous une vidéo du Monde.fr avec le champion de France 2015 de mémoire.

Dans cette vidéo, Sébastien Martinez nous parle de la technique du palais de la mémoire et de la répétition.

Bonne vidéo !

J’espère que cette vidéo vous a enthousiasmé ! En écrivant ces lignes, je m’aperçois que je ne vous ai pas parler du palais de la mémoire… Mille excuses, on se retrouvera demain pour que je vous explique en détail cette technique très efficace et donc importante.

J’espère que cet article vous a aidé et/ou motivé. Le but est aussi de dédiaboliser l’apprentissage, en le rendant simple et amusant. A contrario de ce que l’on peut trouver dans de nombreuses écoles classiques.

A demain pour parler du palais de la mémoire !

Bonne après midi à toutes et à tous,

Corentin